Informativa Breve sui Cookies
Questo sito fa uso di cookie. Continuando la navigazione sul sito fiem.it si acconsente all’utilizzo di cookie in conformità con la presente Cookie Policy.
Se non si acconsente all’utilizzo dei cookie presenti in questo sito, occorre impostare il proprio browser in modo appropriato oppure non usare il sito fiem.it.
I cookie utilizzati nel ns. sito tengono solo traccia delle visite, nessun dato personale viene memorizzato.

Nous avons 105 invités et aucun membre en ligne

banner-facebook google plus-01 utube
 

SiteLock

Incubation - les conseils de Fiem

INCUBER …


“INCUBER …”

L’incubation artificielle, déjà connue par les Chinois et les Egyptiens environ 1000 ans avant la naissance de Christ, est aujourd’hui effectuée grâce à l’utilisation de machines communément dénommées couveuses, spécialement conçues et réalisées pour contrôler et maintenir constantes les conditions artificielles de température, d’humidité, de ventilation et de rotation des œufs configurées par l’utilisateur.

Au fil des années, F.I.E.M. a contribué au projet et à la réalisation de dispositifs de plus en plus perfectionnés, capables de contrôler, par un fonctionnement simple, tout le processus d’incubation. 

Il faut noter qu’une bonne incubation est étroitement liée, en plus de l’utilisation d’une couveuse adaptée, à une série de facteurs très importants qui, s’ils ne sont pas gérés correctement, peuvent en compromettre les résultats finaux.

Afin de favoriser le bon développement de l’incubation, il faut intervenir dès l’élevage en évitant que l’œuf reste exposé aux intempéries, au froid intense, aux courants d’air, à la lumière directe du soleil, au chaud ou à l’humidité excessifs et c’est la raison pour laquelle nous conseillons d’opérer la récolte plusieurs fois par jour en utilisant les plateaux porte-œufs spéciaux utilisés dans notre série astrale qui garantissent, grâce aux matériaux utilisés pour leur fabrication, un nettoyage et une désinfection extrêmement facilités.

Il faudra écarter les œufs cassés, fêlés et ceux ayant une coquille irrégulière, ceux avec un jaune double ou présentant des traces de sang, ceux de forme anormale . Tous les autres , par contre, devront être conservés dans des pièces appropriées à une température située autour des 14-16°C pendant une période ne dépassant pas sept jours car des temps plus longs ont une incidence négative sur le pourcentage d’éclosion et, dans tous les cas, jamais inférieure à trois jours.

Les couveuses devront être situées dans un environnement salubre, pouvant être facilement aéré et à une distance d’au moins 60 cm des parois en évitant leur exposition directe aux rayons du soleil ou aux sources de chaleur. 

La température idéale du local qui accueille les machines, comprise entre les 17° C et 23°C, ne devront subir aucune amplitude thermique d’aucun genre qui soit.

L’incubation proprement dite commence au moment où les œufs sont placés dans la couveuse et se termine environ 2/3 jours avant la naissance présumée du poussin. A partir de ce moment, la phase d’éclosion se met en route et se conclut par la sortie du poussin de la coquille. 

F.I.E.M. offre à ses clients une série très diversifiée de produits qui leur permettent de gérer les différentes phases d’incubation et d’éclosion dans des machines distinctes plutôt qu’à l’intérieur d’une même et seule machine.

Les couveuses, spécialement conçues pour produire chaleur, humidité, ventilation et pour garantir le retournement des œufs sont fabriquées avec des matériaux qui permettent de maintenir ces valeurs constantes et qui permettent un nettoyage aisé en fin de cycle. 
La température doit être maintenue constante car des valeurs trop élevées ou trop basses comporteraient respectivement l’accélération et le ralentissement du développement embryonnaire avec l’apparition de situations anormales qui conduiraient à la naissance de poussins malformés ou faibles et même la mort dans la coquille. 

Pour assurer un développement embryonnaire correct, une bonne gestion de l’humidité, entendue comme une quantité d’eau présente dans l’air, est nécessaire. F.I.E.M. est en mesure de fournir une série de systèmes destinés à gérer l’humidification qui part de la simple utilisation de cuvettes à remplissage automatique ou manuel jusqu’à la gestion innovante en numérique de systèmes de nébulisation à ultrasons ou à jet d’air comprimé.

Un autre paramètre déterminant pour une bonne incubation est la ventilation destinée à favoriser les échanges gazeux entre l’embryon et l’environnement extérieur. Nous rappelons qu’une ventilation incorrecte provoquerait une accumulation excessive d’anhydride carbonique causant une mortalité élevée .
Le retournement automatique des œufs qui doit être effectué délicatement, constitue une imitation naturelle du comportement des femelles pendant la couvée et a le but d’améliorer la distribution de la chaleur sur la surface de l’œuf en évitant de dangereuses adhérences de l’embryon sur les parois de la coquille.

Le mirage est une procédure effectuée, sur les œufs incubés depuis au moins une semaine ou éventuellement avant l’éclosion, afin de vérifier la vitalité de l’embryon et pour ce faire, des lampes spéciales dénommées “mire-œufs” sont utilisées et sont ensuite passées (dans des pièces obscures) sur chaque œuf afin de déterminer s’ils sont féconds, inféconds où de repérer d’éventuelles situations d’embryons morts dans la coquille.

La phase d’éclosion commence environ 2/3 jours avant la naissance et peut être effectuée à l’intérieur de la même couveuse (si doté de tiroirs spéciaux adaptés à l’éclosion) plutôt que dans une machine séparée et dûment conçue et étudiée pour cette phase finale particulièrement délicate.  L’humidité et la diffusion de la chaleur diffèrent de la phase d’incubation et si toutes les opérations d’incubation ont été effectuées correctement, le poussin de poulet commencera à becqueter l’œuf le 19ème jour et naîtra entre le 20ème et le 21ème.
 
Les poussins devront être retirés de la chambre d’éclosion uniquement quand ils seront bien secs et sevrés selon les différents critères que F.I.E.M. propose à la section « Cages Chaudes » dédiée aux différents systèmes de sevrage.